Accueil | L’école au quotidien | Évènements et actualités | Girls Day, Boys Day… en 2S

Girls Day, Boys Day… en 2S

Mercredi 20 mars, les élèves de 2S ont participé à une animation portant sur les stéréotypes, les préjugés et les discriminations liés au genre homme / femme

Tout au début, nous avons dû dessiner des filles et des garçons, pour prendre conscience du fait qu’il existe des différences à la fois naturelles mais aussi culturelles entre les deux sexes. Suite à cela, nous avons réfléchi aussi aux clichés liés au caractère des hommes et des femmes. Nous avons ensuite comparé ce qui distingue les jouets « de filles » de ceux « destinés aux garçons » et nous nous sommes rendu compte que les filles pourraient très bien jouer avec des jeux « de garçons » et inversement.

Nous avons vu également que, même si certains métiers sont mixtes, d’autres sont très masculins / féminins. Nous avons vu l’exemple d’une femme mécanicienne et d’un homme sage-femme qui expliquaient qu’il fallait pouvoir s’imposer, ne pas se laisser faire et être courageux quand on exerce un métier « atypique ».
Compte rendu de l’activité rédigé par des élèves de 2S

Cette première matinée d’animation a été suivie, le 1er avril, d’une rencontre avec deux témoins venus présenter leur métier et répondre à toutes les questions et interrogations des élèves quant à leur choix de carrière et à leur quotidien professionnel : Mathieu, homme sage-femme, et Dominique, femme exerçant le métier de Web Application Developer. Ces rencontres ont d’une part permis aux élèves d’en apprendre davantage sur ces deux professions, mais ont également été l’occasion d’échanges sans tabous sur des emplois habituellement fort genrés. Au-delà de cette réflexion amenée sur la stricte catégorisation hommes / femmes de certaines branches professionnelles (Mathieu ayant par exemple expliqué que sur les quatre ou cinq mille diplômés de son année, seuls 19 futurs sages-femmes étaient des hommes !), ces deux témoins ont partagé avec les élèves leur passion pour leur métier.

Tel a d’ailleurs été le message final de cette rencontre : que chaque élève puisse trouver sa voie, atypique ou non, afin de connaitre plus tard le bonheur d’être passionné par son travail !