Accueil | Activités artistiques | Album virtuel de l’option Art dramatique | Le rapport des enfants sur l’état du monde, ça vous dit ? 2005

Le rapport des enfants sur l’état du monde, ça vous dit ? 2005

Notre école propose chaque année un spectacle produit par notre troupe "Le théâtre de l’Etoile"...Découvrez ici les souvenirs du spectacle 2005

« Le rapport des enfants sur l’état du monde, ça vous dit ? »

JPEGNous avons relevé un défi ambitieux pour nous lancer dans un projet un peu fou imaginé par l’association interprovinciale Promotion-Théâtre qui fête cette année son 25e anniversaire. Une opération dont l’envergure pouvait sembler utopique par son gigantisme.
Jugez plutôt : mobiliser autour d’un projet théâtral passionnant plus de 900 jeunes issus de toute la Communauté française !

Première phase : donner une représentation publique d’une ou plusieurs des 12 courtes pièces originales proposées, elles-mêmes sélectionnées parmi les propositions d’une cinquantaine de dramaturges francophones. Les spectacles retenus par le jury participeront alors à la deuxième phase : jouer dans l’un des douze minifestivals régionaux programmés en mars-avril. Troisième phase : participer à la grande fête du « Théatre-étudiant » qui clôturera le jubilé et au cours de laquelle chacune des douze pièces sera représenté .

Dans le travail et dans la joie, nous avons allègrement franchi les étapes, et c’est peu dire que cette reconnaissance nous comble.
Nous serons donc au festival d’Ottignies-Louvain-la Neuve le 16 avril (Ferme du Donaire 20H30)
et à celui d’Andenne le 30 avril (Centre culturel 17H00).
Bouquet final : le dimanche 15 mai, nous aurons l’honneur de clôturer le grand week-end festif, tout entier dédié à la rencontre des jeunes avec l’univers passionnant, exigeant et magique du Théâtre (Centre culturel de La Louvière).

Nous avons choisi de présenter deux pièces d’écrivains belges : « Ca vous dit » d’Eric Burnez et « Le rapport des enfants sur l’état du monde » de Stanislas Cotton. Deux œuvres à première vue très différentes, et pourtant, à y regarder de plus près, bien des points communs réunissaient leurs auteurs… C’est à partir de cette constatation que nous avons construit un travail dramaturgique qui a conduit à l’union féconde de ces deux pièces dans un spectacle singulier (à noter que celui-ci a été sélectionné chaque fois dans sa totalité).

Nous ne vous dévoilerons pas la pièce, mais terminons plutôt par quelques mots de Stanislas Cotton, qui mieux que tous les résumés vous diront « de quoi ca parle ? » et pourquoi « on doit y aller ! »…

« A quoi sert le théâtre s’iul ne dénonce pas la violence du monde ? A quoi sert-il s’il ne bouleverse pas son public ?
Quel bel outil de démocratie dans notre monde brutal où les ogres s’entredéchirent. »

M. Casimir, professeur.

Représentations à Saint-Dominique
les 26, 27, 28 et 29 avril 2005 à 19H00 et 21H30

Cliquez sur une des miniatures pour démarrer la galerie