Accueil | L’école au quotidien | Evènements - actualités | Une classe de 2eme découvre en avant-première l’église Sainte Suzanne récemment rénovée

Une classe de 2eme découvre en avant-première l’église Sainte Suzanne récemment rénovée

Nous étions dans les premiers à bénéficier d’une visite car la fête d’inauguration aura lieu le 28 avril. Avant de parler vraiment de l’église, nous avons pris du recul en observant le quartier et ses habitations de style cottage ou art déco

Sainte-Suzanne…

Ce mercredi 20 mars, certains élèves de 2e leur professeur de français, Mme Lee, ont eu la chance de faire une visite de l’église Sainte-Suzanne dont l’extérieur a été récemment restauré.

« Nous étions dans les premiers à bénéficier d’une visite car la fête d’inauguration aura lieu le 28 avril. Avant de parler vraiment de l’église, nous avons pris du recul en observant le quartier et ses habitations de style cottage ou art déco. Nous avons retracé l’historique de ce beau quartier dans lequel se situe notre école. L’église fait bien partie de l’ensemble car elle est plutôt du style art déco. Elle a été la première église en béton de tout Bruxelles. Les autres églises sont en pierre ou en briques. La croix au sommet fait quatre mètres de haut et elle est ajourée afin que le soleil puisse passer à travers. Nous avons été étonnés d’apprendre que le clocher, outre deux énormes cloches de cuivre de 600 kilos, a abrité dans les années 70 une radio libre du nom de « radio arc-en-ciel ». On va toujours rester dans les couleurs en vous parlant de l’intérieur de l’église. Des vitraux bigarrés font rentrer beaucoup de clarté ! En fait, nos avis sont partagés car certains ont trouvé l’église fort sombre et d’autres lumineuse. Et la guide nous a expliqué qu’au fil du temps, la lumière et les vitraux avaient fait l’objet de plusieurs discussions et réarrangements car effectivement, alors que l’édifice avait été initialement prévu pour être extrêmement lumineux, certains prêtes avaient pensé que cela pouvait déconcentrer les paroissiens dans leur prière. L’intérieur blanc a donc été repeint en couleur plus sombre et des murs et des vitraux se sont successivement remplacés, au gré des goûts !

Nous avons fait un tour pour découvrir certaines choses habituelles dans une église catholique car pour la majorité d’entre nous c’était la première fois qu’on entrait dans un tel édifice.

Nous avons cherché à comprendre les indices sur la construction de l’église et sur les personnes qui ont joué un rôle dans cette construction. C’est la générale Maes qui a eu l’idée de cette église et qui a tout offert. En fait, elle a voulu rendre hommage à sa fille Suzanne, décédée de maladie à l’âge de 20 ans en 1914. Veuve un an plus tard, la générale a bien du chagrin et pour faire son deuil, en même temps qu’une bonne action, elle se lance dans le grand projet d’une nouvelle église très moderne dans un quartier tout neuf qui sort des champs. Vous comprenez bien que c’est une dame très riche ! Elle doit pourtant attendre la fin de la guerre pour trouver un architecte, Jean Combaz, pour que les plans se dessinent et pour que le chantier débute. Les travaux dureront de 1928 à 1932.

L’église est donc un magnifique cadeau pour un nouveau quartier de Schaerbeek. Extrêmement moderne et même inhabituelle pour l’époque, elle fera beaucoup parler d’elle. Elle a aussi eu un rôle important quand des Juifs étaient cachés dans ses caves durant la seconde guerre mondiale.

Nous avons donc appris beaucoup de choses sur Sainte-Suzanne, la voisine de Saint-Dominique ! »

Récit : Mme S. Lee
Images : Ph Massart