Accueil | Infos parents | Informations générales | Attentats de Paris : le mot de la direction

Attentats de Paris : le mot de la direction

Vendredi soir, à la maison, en famille ou des chez des amis ; vendredi soir au spectacle, dans les restaurants, les cafés, au stade, seul, en couple ou entre amis ; vendredi soir, la semaine est finie et dans divers endroits du monde, on se détend, on s’amuse, on prend du temps pour se retrouver avec ses proches.

Vendredi 13 novembre 2015. Paris a connu ses attentats les plus meurtriers, quelques mois seulement après la vague qui avait décimé la rédaction de Charlie Hebdo et d’autres anonymes.
Cette fois, ce vendredi, des hommes et des femmes ont été frappés dans un moment où ils profitaient de la vie.

Pour beaucoup d’entre nous, témoins indirects de l’horreur, dans notre foyer devant la télévision ou autour de la table, dehors à la sortie du théâtre, du stade ou de la maison de nos amis, nous avons été submergés par l’émotion, la colère et la peur presqu’en direct. Personne n’a pu échapper au flot ’informations qui nous parvient en continu depuis, par la télévision ou la radio, la presse écrite, les réseaux sociaux ou les discussions.

Ces attentats nous ont également rappelé la soufrance vécue par d’autres citoyens ailleurs dans le monde.
Quand on est parent, enseignant, éducateur ou directeur d’école, on pense beaucoup aux enfants dont on a la responsabilté et on se demande comment on va faire pour ensemble vivre nos émotions, dépasser la colère et répondre aux questions qu’on se pose. Quand on est enfant ou adolescent, on se sent triste, on ne comprend pas ce qui se passe, on se demande si on doit avoir peur.

À Saint-Dominique, pas plus qu’ailleurs, nous n’avons de recette-miracle pour vivre ensemble ce moment mais nous savons, comme le psychiatre Serge Tisseron l’a rappelé à l’occasion des attentats de janvier, qu’il faut laisser parler et écouter les émotions des plus petits et des plus grands. Nous devons aussi rester au coeur de notre mission d’école et donner à tous nos élèves des repères historiques et géographiques, des éléments de compréhension géopolitiques adaptés aux différents âges et, dans l’histoire de la pensée humaine, faire émerger les témoignages culturels, artistiques ou littéraires qui nous aident à renouer avec le meilleur de nous-mêmes.

Nous savons également que nous devons continuer à vivre, travailler, profiter ensemble de nos moments libres et de nos vendredis, en famille, avec des amis, à la maison mais aussi à l’école, dans la rue, au stade, dans les restaurants, les cafés et les salles de spectacle.

La direction de l’Institut Saint-Dominique